e-mail : liberturiges(at)ouvaton.org

Chaque année, 66 800 travailleur(euse)s américain(e)s sont tué(e)s sur leurs lieux de travail ou meurent de pathologies directement liées à leurs professions.

Chaque jour, 36 000 travailleur(euse)s sont blessé(e)s; 2 300 tombent malades.

En comparaison, en 13 ans, environ 58 000 soldats américains sont morts au Vietnam. Pendant la même période, plus de 10 fois plus de civils furent tués à la maison - au travail.

Les gouvernements et les média nous mentent et trompent le peuple en prétendant que "là-bas, loin de chez nous" reigne la violence, une violence perpétrée par "ces gens là". Le fait est que, chaque année, 23 000 meutres à arme à feu sont commis, ce qui équivaut à seulement 35% du nombre de meutres commis par les patrons.

Quel est l'endroit le plus dangereux des Etats Unis?

Le lieu de travail.

La guerre des classes est une réalité. Des hommes et des femmes (parfois des enfants) sont réellement tués, dans de telles proportions, que cette guerre est de loin la plus meutrière jamais mennée. Mais elle est aussi la plus inégale que l'on ai jamais connue. Des centaines, des milliers de travailleurs américains tombent tous les jours, alors que les patrons s'enrichissent. Combien de temps encore les laisserons-nous nous massacrer?

Combien d'entre nous encore devrons mourir avant que nous nous soulevions, unis, avant que nous regardions nos assassins droit dans les yeux et que nous leur disions "assez"? Nous, les travailleur(euse)s devons nous défendre sur le champs de bataille de la guerre des classes: le lieu de travail.

 

Seras-tu le(a) suivant(e)?

Rejoins l'armée des travailleur(euse)s.

Syndiques toi.

 

Note: les statistiques proviennent d'un article de Martin St. John, dans le numéro d'avril, 1998, de Industrial Worker.

 

 

BIT: les accidents et maladies du travail font 6.000 morts par jour

Les accidents du travail et les maladies professionnelles font 6.000 morts par jour, a affirmé mardi le Bureau international du Travail. Près de 2,2 millions de personnes décèdent chaque année des suites de leur activité professionnelle, dont 1,5 million d'hommes et 750.000 femmes. Les statistiques sont bien en-deçà de la réalité, soulignent par ailleurs les spécialistes du BIT, en raison du manque d'information sur plusieurs pays. Sur le total des décès, 350.000 personnes meurent au cours d'accidents du travail (sur un total de 270 millions d'accidents du travail enregistrés). Les autres décès sont le résultat des maladies, dont 400.000 sont provoquées par l'exposition à des substances dangereuses.

 

Source : AFP